Trouver en France une robe de mariée sur mesure, petit budget (-1000€) sans se sentir déguisée ? Mission Impossible ? La preuve que non avec :

Interview d’une jeune mariée

1. Peux tu te présenter en quelques mots, ton couple, ton mariage ?

Je suis Marine, jeune mariée de 27 ans. Mon mari s’appelle Valentin, 29 ans. Il m’a demandée en mariage lors d’un weekend surprise à la Rochelle en avril 2019 : la demande était parfaite 🥰. J’ai créé quelques mois après un compte mariage sur Instagram pour mettre toutes mes idées, DIY et inspirations dessus @Ungrandouipour2020.

Au départ, nous devions avoir un « grand mariage » : 170 au vin d’honneur et 80 au repas.


La situation sanitaire en a décidé autrement


Et nous avons juste maintenu la cérémonie civile et organisé un repas en tout petit comité (parents/grands-parents , témoins et amis proches uniquement…) dans le jardin de mes beaux-parents. Et c’était parfait.

Nous avons reporté tout le reste (cérémonie laïque, repas et fiesta) à l’année prochaine. Pour notre mariage, on voulait quelque chose de champêtre, plutôt chic, pas forcément rustique, mais avec des touches bohèmes, du bois et des choses naturelles. On a mélangé des fleurs fraîches, des fleurs séchées etc. Et le tout s’accordait à merveille. ❤️

Petite apparté : des Fleurs séchées t’en trouveras plein ici.

 

 

 

Un superbe mariage #ouimalgrelecovid à la fois grandiose et en toute intimité.

2. Ta vision de la robe de mariée, tes critères, tes envies ?

La robe de mariée, est la première recherche que j’ai faite sur internet… Quelques heures après la demande ! Cette recherche a sonné l’ouverture des préparatifs. Je me suis vite rendue compte qu’il y en avait pour tous les goûts et que les recherches allaient être longues.

Dans l’idée je voulais une robe sobre, avec de la dentelle, un décolleté dans le dos. Je voulais des belles matières. Dans le style je regardais plutôt des formes Empire, je ne me voyais pas du tout dans une robe « Princesse ». On rêvait d’un mariage champêtre, dans un domaine… Je voulais une robe un peu bohème.

Pour le coût de la robe, je n’avais pas vraiment défini de budget.


Au début, je ne voulais pas mettre plus de 2000 euros…


Et puis très vite je me suis rendue compte que je ne pourrai pas mettre ce prix pour une robe que je porterai quelques heures.

 

3. Raconte nous comment se sont déroulées tes premières recherches ?

 

Les recherches de la robe ont concrètement débuté un an avant le mariage.

J’ai d’abord contacté une créatrice parisienne pour une création sur mesure…


Le verdict tombe 2800 euros !


Pincement au cœur, mais la raison et mes convictions initiales l’emportent et je ne donne pas suite. Je finis par prendre rendez-vous dans des boutiques spécialisées en robes de mariée.

Catastrophe. La première boutique, une chaîne bien connue, veut me vendre un modèle à tout prix alors que je venais juste chercher des renseignements. Dans La seconde boutique, je fais des essayages… Je me sens déguisée, pas en accord avec moi même. La vendeuse est de mauvais conseils. Elle veut vendre (vous avez vu je n’ai pas parlé de conseillère mais bien de vendeuse…).

Je lui explique que je ne veux pas de voile, pas de traîne, quelque chose de sobre et là je me retrouve face aux diktats du mariage :

« Quoi , vous ne voulez pas de voile, pas de traîne, mais vous ne voulez pas de robe de mariée quoi, vous ne voulez pas vous marier…« .

Donc il faut avoir un voile pour être reconnue comme mariée ?!

En sortant de la boutique, je me dis que finalement ce n’est peut être pas une « robe de mariée qu’il me faut ».

Je finis par regarder dans le prêt-à-porter de marques et je fais des essayages chez Claudie Pierlot, Bash, Sandro, Maje… Ce ne sont pas des robes de mariée mais après tout, pourquoi pas si je me sens mieux. Je finis par en acheter une chez Maje avec l’idée de me marier avec (ou d’en faire une robe de secours si j’en trouve une autre). Finalement, j’ai adoré cette robe que j’ai porté pour la soirée et dans laquelle j’étais très à l’aise pour danser.

 

 

4. Comment as tu découvert Madame a dit Oui ? Qu’est ce qui t’a plu chez elle ?

Au fil des mois, je vois régulièrement les posts de Madame a dit Oui sur les réseaux sociaux :


Cette marque qui casse les codes du mariage et propose des robes à moins de 1000 euros


et en plus à nos mensurations !

Je suis touchée par ce que je lis sur le site de la marque, ce que dit Coralie, la créatrice : « le mariage évolue, les traditions changent. Soyez-vous même et faites un mariage qui vous ressemble. Libre et décomplexé. »

Touchée.

Une de mes témoins m’en parle aussi, me dit : « Prends rendez-vous, on ne sait jamais »

La prise de rendez-vous se fait sur internet et je choisis le showroom le plus proche (Châteaudun) à 1h de chez moi.

J’y vais avec ma mère, ma grand-mère et ma petite sœur. Ce n’est pas une boutique , mais une ambassadrice de la marque qui nous reçoit chez elle. Le destin veut que je rencontre Coralie, la créatrice de MADO qui était là pour le weekend. Le feeling passe, je suis séduite par l’accueil, la gentillesse de Coralie et les précieux conseils. Se sentir bien , sans préjugés et quelque soit la robe.

Tous les modèles sont canons : Ah il ne faut en choisir qu’une ?! Une se démarque du lot, mais j’en sélectionne trois modèles.

Je reviens un mois plus tard avec ma témoin et ma belle-mère pour confirmer mon choix. Le coup de cœur est toujours là. C’est elle ❤️.

 

5. Quel modèle as-tu choisi, son prix, comment s’est passée la création ?

Je suis partie sur le modèle Maryline. Une jolie robe avec une dentelle crochet, un décolleté en V devant et un dos rond plongeant. Une petite pépite à moins de 1000 euros (elle vaut 790 euros !).

Une fois le modèle choisi , l’ambassadrice prend toutes mes mensurations pour réaliser la robe et les éventuelles modifications.

J’ai fait agrandir la fente de devant par exemple, fait remonter la ceinture plus haut etc.

Puis elle est partie en confection : il faut compter en moyenne trois mois avant la livraison.

 

6. Raconte nous ton First look*, comment ton chéri t’a trouvée dans cette robe sublime ?

* qu’est-ce-que c’est ? 

Nous avons choisi de faire la découverte dans l’intimité de nos proches , en tout petit comité. Nous nous sommes découverts dans le jardin de mes grands-parents, qui ont un bassin et un petit pont. Valentin m’attendait sur le pont (il dira être dans sa bulle). Il était tellement beau. J’étais tellement fière de devenir sa femme.


C’était le moment le plus intense en émotion.


Quand il s’est retourné , on pleurait déjà tous les deux, il m’a dit que j’étais magnifique, qu’elle m’allait tellement bien et il a ajouté « j’aime bien la petite dentelle »

Haha.

 

mariage témoignage robe de mariée made in france petit budget madame a dit oui

 

7. Un conseil pour les futures mariées qui recherchent leur robe de mariée made in France à petit budget ?

Pour trouver des robes de mariée à petit budget, il est tout à fait possible d’aller dans des boutiques de prêt à porter qui sortent occasionnellement des collections « OUI » (Balzac Paris, Sessun, Etam, Monoprix…) Ou de regarder du côté des robes de cérémonie Maje, Claudie Pierlot, Sandro (ma robe de soirée vient de chez Maje). Le prix des robes varient généralement entre 80 et 300 euros.

Certains sites comme Asos en proposent également.

Pour celles qui recherchent du made in France, les couturières sont parfois une bonne alternative et peuvent proposer des modèles sur mesure. En tout cas , trouver en France une robe de mariée petit budget c’est possible ! Il faut juste être patiente dans les recherches et ne pas se précipiter. 🙈

 

Note de Rosemat : Pour d’autres suggestions, n’hésite pas à consulter la rubrique La Mariée du blog.

 

En savoir plus sur Madame A Dit Oui

Ancienne expatriée française à Shanghai, Coralie connait très bien la Chine.
Pour Madame a dit Oui, elle travaille en collaboration avec sa meilleure amie en Chine, et avec des couturières et des ambassadrices en France.
Comme me l’explique très bien Coralie, elle sait à qui elle donne son argent et comment son amie travaille. Elle le fait pour de bonnes raisons.

Eh oui, c’est çà aussi, pour moi, la vision du mariage décomplexé : on peut très bien allier du made in France et à du travail en Chine en bonne conscience.

Un peu comme je l’ai fait moi aussi pour ma propre robe de mariée (quand te raconterai-je tout çà ? Un jour peut-être)

Enfin, Madame a dit Oui produit la majorité de ses collections sur commande pour éviter tout surplus, et dans des matières plus respectueuses de l’environnement comme le lyocell et le polyester recyclé.

Pour toutes ces raisons, moi je dis Oui !

robe de mariée internet petit budget made in france madameaditoui

Je découvre

 

Les prestataires du mariage de Marine et Valentin :

– Robe : Madame a dit Oui@madameaditoui

– Coiffure : Maison de la Coiffure@maison.de.la.coiffure

– Peigne Fleuri : Natur & A@natureafleurs

– Costume du marié : Father and Son@fatherandsonofficiel

– Photographe : Violaine M@ViolaineMPhotographies

– Bouquet de fleurs : Rosa Cadaques 

Un grand merci à Marine ( et à Valentin de nous avoir prêté son image) et à Coralie, créatrice de de Madame A Dit Oui de nous avoir livrés ce beau témoignage de mariage et ces conseils sur le choix éthique d’une robe de mariée petit budget en France.

Je souhaite à Marine et Valentin tous mes vœux de bonheur et une belle poursuite de leurs préparatifs de mariage.

RDV en 2021 pour la suite reportée qui n’en sera que plus belle ?

Credits Photographe : Violaine M.

Et toi future mariée ? On pense à tort qu’il est difficile de trouver une robe de mariée petit budget en France. Quels sont tes critères de choix pour ta robe de mariée ? Quel est ton budget ? Prônes-tu le tout made in France ou es-tu prête à travailler avec l’étranger ?

 

Blogueuse coach mariage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.