tendances mariages 2021 corona faireparterie

 

Décryptage des tendances mariage 2021

 

Ça y est, c’est reparti : après un long confinement hivernal, les terrasses rouvrent, les voyages reprennent, et les Français peuvent enfin se passer la bague au doigt… Et se pencher sur ce qui a fait les tendances mariage de 2021 ! Entre restrictions et pass sanitaires, normes de distanciation et listes d’invités réduites, l’organisation promet d’être compliquée. Au point que 49 % des fiancés sont incertains quant au bon déroulement de la cérémonie.

C’est ce que la Faireparterie a mis en évidence dans un sondage inédit sur le mariage en France. L’étude se penche sur les tendances mariages 2021 ainsi que sur l’impact de Corona sur le secteur.

Et malgré les déboires rencontrés par les amoureux, il y a de quoi se réjouir : non seulement la plupart des mariages ont pu avoir lieu en 2020, mais 30 % des sondés affirment franchement qu’il était hors de question de laisser une pandémie les arrêter. Alors, comment se marient les Français à l’ère du Corona ? Explications.

 

 

Où les Français trouvent-ils l’amour ? Via leurs amis… et Internet !

Sans surprise, le premier biais par lequel les Français rencontrent leur moitié est le cercle amical (24 %). Mais la seconde place revient aux applications de rencontre (16 %), qui détrônent ainsi le milieu professionnel (15 %) ! Une avancée remarquable, car non seulement le lieu de travail jouait traditionnellement un rôle plus important, mais les sites de rencontre étaient volontiers raillés il y a encore quelques années. Avis aux copines et copains célibataires réticents : il est peut-être temps de télécharger Bumble !

Le rôle des applications de rencontre ne fait d’ailleurs qu’augmenter avec l’âge : à partir de 40 ans, c’est le moyen principal pour trouver l’âme sœur. Ceci étant dit, 11 % des 40-50 ans ont connu leur conjoint au bar du coin, prouvant une fois de plus qu’il n’y a pas d’âge pour faire la fête. Et ils ne sont pas les seuls. Petit détail amusant : les couples homosexuels se rencontrent généralement non pas via leurs amis ou Internet, mais en discothèque !

La digitalisation de la rencontre est un phénomène qui ne risque pas de s’arrêter de sitôt. La pandémie a naturellement accéléré une tendance qui grimpe depuis plusieurs années. Selon Tinder, ses usagers ont « swipé » 11 % de plus que l’an dernier, en obtenant 42 % de « matchs » de plus. Les rendez-vous virtuels se sont normalisés pour limiter les risques – et les usagers apprécient beaucoup. Affaire à suivre…

 

Mariage d’automne et en petit comité : l’impact de Corona

Les noces d’automne et micro-weddings (mariages en très petit comité) sont des tendances en plein essor depuis quelques années. Aujourd’hui, les amoureux s’affranchissent de plus en plus des carcans rigides et réinventent le mariage en ajoutant leur touche personnelle.

Rompant avec les traditions, ils favorisent volontiers des périodes plus creuses (et donc moins chères) et des listes d’invités réduites, se limitant à leur famille proche et leurs amis.

Une fois de plus, la pandémie a accéléré ces tendances : en 2020, 25 % des mariages ont été célébrés en septembre, et la plupart (28 %) comptaient entre 26 et 50 personnes ! La moyenne se situe habituellement entre 50 et 100 personnes. 10 % ont même célébré leurs noces avec un groupe de 16 à 25 invités. Pour beaucoup, la pandémie a été un prétexte bienvenu. Il n’est pas rare que les couples aient réellement envie d’un mariage sans chichis, mais finissent par viser plus gros en raison des pressions familiales.

Côté style, les Français se laissent surtout inspirer par Pinterest, Instagram et les blogs de mariage pour choisir la décoration. Les lieux favoris sont le domaine (37 %) et la salle des fêtes (35 %), mais certains ont fait le choix de la créativité en se mariant dans des lieux plus insolites tels le chalet de montagne, le musée et le bar à cocktails ! Enfin, niveau mode, notons que les Françaises continuent de plébisciter la robe classique en dentelle blanche – mais 34 % ont opté pour une robe simple et moderne, et 3 % sont allées jusqu’à délaisser complètement la robe de mariée.

 

 

 

Le budget moyen pour un mariage : 10 000 à 15 000 €

Traiteur, photographe, location de la salle, lune de miel… ce n’est un secret pour personne, le plus beau jour de notre vie est aussi souvent un des plus coûteux ! 22 % des amoureux investissent entre 10 000 et 15 000 € dans leurs noces. Les postes de dépenses les plus élevés : la nourriture et les boissons, le photographe et le lieu de réception, 20 % des sondés ayant dépensé plus de 5 000 € pour ce dernier.

Là où les fiancés n’hésitent pas à mettre le turbo, c’est pour le wedding planner : plus de 5 000 € sont investis dans l’organisation du mariage. Cette profession est encore relativement récente en France, mais fait son petit bonhomme de chemin : les agences sont de plus en plus nombreuses et la demande ne fait que croître. Quand on sait le casse-tête que peut représenter l’organisation du jour J, il n’est pas surprenant que les Français soient de plus en plus prêts à déléguer – et à y mettre le prix !

Niveau Corona, on peut se réjouir que la pandémie n’ait pas réalisé trop de dégâts. 45 % des couples ont réussi à tenir leur budget, et 6 % d’entre eux ont même économisé environ 3 000 €. On aurait pu s’attendre à pire ! Hélas, 10 % ont subi des pertes de 1 000 €, et pour une minorité extrêmement malchanceuse (7 %) les pertes se chiffrent à 3 000 €. Et c’est sans parler des professionnels du secteur, pour lesquels le tableau s’annonce sombre.

 

Quel avenir pour le mariage ?

Mais l’étude laisse globalement optimiste : même si les amoureux comme le secteur du mariage ont subi des coups durs, les Français sont plus que jamais déterminés à se dire oui, quitte à reporter pour pouvoir faire la fête en bonne et due forme avec ceux qu’ils aiment. 

Et le confinement n’a pas eu d’impact négatif sur les couples, comme le prédisaient les cyniques : seuls 2 % affirment que la pandémie les a incités à remettre en question leur relation. Qu’on se le dise : traverser l’épreuve du Corona à deux, ça rapproche !

 

Un grand merci à mon partenaire la Faireparterie, pour cette étude de qualité et retrouve sur leur site l’intégralité des résultats de cette étude inédite sur les tendances mariage 2021. Mais aussi toute ta papeterie de mariage de belle qualité. Franco-Deutsche Qualität* assurée ! 

Voir les résultats de l’étude mariage 2021

* Deutsche Qualität = qualité allemande

 

Si tu as apprécié cet article, ou si tu souhaites le retrouver facilement, partage le et épingle-le dans tes tableaux Pinterest mariage

tendances mariages 2021 corona faireparterie

 

  • Qu’en penses-tu ? Te retrouves-tu dans ces chiffres et ces tendances ? 

  • Toujours opé pour se dire malgré le covid ? 

  • Et si tu débutes tout juste tes préparatifs, as-tu trouvé tes réponses en terme de budget, nombre d’invités etc… ? 

 

Au delà des ces tendances mariage qui se dégagent en 2021, pense toujours à une seule chose : toi et chéri(e), construisez le mariage que vous souhaitez, désirez, dont vous rêvez, avec les moyens que vous pouvez… Il n’y a aucune règle écrite, si ce n’est les vôtres.

portrait couple futurs mariés
Pencilandcie

 

Prends soin de toi et de ton couple.

 

blog blogueuse coach mariage rosemat zen décomplexé

Blog Coach mariage

rosemat mariage
De plus en plus de gens pensent que le mariage est inutile : rien que pour revoir ce regard de ma mère et ma sœur, je me serai prête à me re-marier avec mon Ptit Lu <3

 

 

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Pas de mariage en vue helas mais c’est toujours bon de connaitre les tendances au cas ou !

    1. rosemat

      et oui, même si certaines perdurent, il y a pas mal de choses qui évoluent rapidement !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.