#Voyage de noces : La Sérénissime Venise

C’est avec un grand plaisir que j’inaugure une nouvelle rubrique sur Pronupsims : Destination #Voyage de noces !

Comme mon Ptit Lu et moi-même ne faisons jamais rien comme les autres, il s’avère que nous ne nous sommes toujours pas offert de voyage de noces officiel après notre mariage ! Pour la petite histoire, nous avons fait un gros voyage mais…. AVANT notre mariage !!! Et surtout avant la naissance de notre premier boubou… On a grosso modo passé ce qu’on appellerait une Babymoon au lieu d’une Honeymoon (lune de miel en anglais) aux Etats-Unis. Mais çà je t’en parlerai à l’occasion d’un prochain article de cette nouvelle rubrique.

Sur la base de nos expériences de voyage, je souhaite te faire découvrir quelques-unes de ces destinations qui pourraient être celle de ton voyage de noces.

Avec mon Ptit Lu, on considère qu’on a pas mal voyagé (peut être pas assez pour certain, et beaucoup pour d’autres, tout est relatif) Ce qu’on adore : c’est s’organiser des voyages qui peuvent paraître de fou pour nous, trouver des supers plans pour que çà ne nous coûte pas un bras, et sortir un peu des sentiers battus… Parce que, je te préviens, rester 15 jours sur une serviette en avalant des cocktails degueu en all inclusive, aussi bleue turquoise soit l’eau de la mer ou de la piscine, c’est pas pour nous (on a tenu 2 jours lors d’un voyage dans les Iles Canaries)

On n’est encore loin du statut de globe trotter, car on n’a encore jamais visité ni l’Amérique latine, ni l’Asie… Mais nous avons encore toute la vie devant nous pour voyager, en tant que mari et femme accompagnés de nos enfants.

Sans plus attendre, je te propose aujourd’hui de décoller pour…

la Sérénissime Venise !

 

Avertissement : Alors je te préviens, je n’ai ni les talents d’un photographe de voyage, ni un matériel de la mort-qui-tue, juste mon ptit S6 et à l’occasion le S7 de chéri…. Et je n’ai pas non plus bu en prenant ce cliché ! En même temps, quasiment toutes les bâtisses à Venise ne sont pas droites.

Aaaah quoi de plus cliché que Venise comme tableau de voyage en amoureux… Eh oui c’est ce que je me suis dit, un mois avant de partir, quand sur un coup de tête j’ai dit à mon Ptit Lu de mari :

"çà te dit qu'on se fasse un ptit voyage sans les enfants, j'ai trouvé un super bon plan ?"
"Ok tu réserves, tu prépares le programme comme tu sais bien le faire, tiens la CB..."

Quand je te dis que j’ai épousé le meilleur un mec en  plaqué or… Bon en vrai, je te l’ai fait courte !!

Mes guides et mes Stan Smith qui m’ont sauvé les pieds pendant 4 jours… Good job Stan Smith !

Où dormir ?

Le « bon plan » étant tombé à l’eau (du coup, je ne te parlerai pas de cette désillusion), j’ai fini par réserver sur Vente-privee.com un petit hôtel qui me paraissait pas trop mal, situé directement dans Venise.

Le conseil suprême : ne logez pas à Mestre, mais directement dans Venise. L’économie que tu feras sur les hébergements bien moins chers à Mestre, tu la perdras en temps, coût de trajet et énergie pour te rendre chaque matin dans le centre de Venise.

L’Hôtel Tre Archi***

Alors… à la lecture de ses avis Tripadvisor, je t’avoue que j’ai eu très, très peur !

Punaises de lit, petit déj’ dégueu, excentré de tout… Que nenni, rien de tout çà nous avons été plus qu’agréablement surpris :

Situation :

à 20 min à pied de la Piazzale Roma, basé dans le fabuleux quartier Cannaregio, juste en face d’un arrêt de Vaporetto (lignes 5.1 et 5.2). Un quartier à l’écart des hordes de touristes de la place San Marco – sauf sur la Strada Nuova où l’on a tout de même adoré flâner – et surtout vivant car c’est ici que résident pas mal de locaux.

Petit déjeuner

Un buffet composé de croissants à l’italienne (fourrés à la confiture ou caramélisés), du pain, des biscottes, des oeufs, du fromage, de la charcuterie, céréales, fromage blanc, boissons chaudes, tout était correct mis à part le jus d’orange qui avait la couleur (et probablement le goût) des élastiques fluo de mon enfance.

Fait exceptionnel : le café / cappucino / latte machiatto (pourtant en machine) étaient très bons, selon mon connaisseur de Ptit Lu.

La chambre

Tant qu’à venir à Venise, je voulais loger dans le décor complètement kitsch d’une chambre au style typiquement vénitien ! Bingo avec cette chambre de la partie moderne de l’hôtel (dans une dépendance ne donnant pas vue sur le Canal) spacieuse, au calme (on n’entendait pas les vaporetto qui klaxonnaient à chaque passage sous le pont Tre Archi non loin), lustre en verre de Murano, salle de bain carrelée de doré… On se serait déjà cru à la Basilique St Pierre.

Tarif

Environ 170€ la nuit + petit déjeuner (en vente privée)

Comment venir ?

Parce qu’on s’est déjà délesté une somme rondelette pour se loger, on s’est dit :  Ryanair oblige ! Et sans bagage en soute s’il vous plait ! Bien sûr Ryanair a eu la bonne idée de restreindre encore plus les dimensions des bagages en cabine. On a dû faire rentrer nos affaires pour 4 jours dans un sac de 40 cm x 20 cm x 25 cm.

Grosso modo, un gros sac à main ! Crois moi si j’y suis arrivée, toi aussi (bien sûr tu ne pourras pas apporter ta collection de ballerines/baskets/et escarpins au cas où) J’ai donc acheté ce sac sur Amazon, qui a parfaitement fait le taf – et surtout, on ne s’est pas fait goalé à la porte d’embarquement !

Paris Beauvais > Aéroport de Trévise (durée 2h00) : 100€ Aller/Retour. Mais les tarifs variaient tous les jours. Je te conseille de te faire des alertes mails type Liligo, Kayak et tutti quanti !

Puis transfert en bus ATVO vers Venise centre (durée 1h10) : 22€ Aller-retour.

Tu peux aussi venir par l’aéroport de Marco Polo, légèrement plus proche, mais franchement on n’y a pas vu l’intérêt (parce que prendre un vol Air France décollant à 6h du matin au retour, ne nous enchantait guère)

Sur place, comment se déplacer ?

A pied et en vaporetto ACTV pardi ! On a pris un pass illimité à 30€ pour 48h.

Pour 24h > 20€, pour 48h > 30 €, pour 72h > 40 € et pour 7 jours (soyons fous !) > 60€

A savoir : le décompte démarre dès la 1ere utilisation. Ce qui veut dire que si tu valides à 17h, ton pass sera valable jusqu’à 16h59, 48h plus tard. Très pratique !

Quoi voir ?

Les incontournables en 2 jours :

Place San Marco : jouer avec ou déjouer les pigeons qui te volent à 2 cm du nez, regarder les touristes qui boivent un café à 12€ au Café Florian.

La Basilique St Pierre : pense à mettre en consigne ton sac à doc AVANT de faire la queue. C’est de toute beauté, viens entre 11h30 et 12h30 en semaine quand toutes les lumières illuminent le magnifique plafond teinté d’or. Entrée libre.

Le Palais des Doges ou le Palazzo Ducale : un vrai fraisier architectural. Si tu aimes le marbre et le rose, tu vas adorer. 18€ pour le visiter.

Le Pont du Rialto : d’où l’on a réussi in extremis  à prendre cette photo (presque sans avoir un bras inconnu qui dépasse sur notre photo), admirer la prouesse architecturale des nombreuses boutiques construites…. SUR le pont !

La Salute : devant laquelle on peut s’extasier et que beaucoup de touristes auront sur leurs photos sans savoir que c’est la basilique Santa Maria della Salute…

Le Pont des Soupirs :  car il évoque le soupir exprimé par les détenus avant de finir leurs jours en prison. Rien de très romantique, mais Meetic mythique quand même.

Le Grand Canal : l’avenue des Champs Elysées de Venise, sous la forme d’un grand boulevard fluvial.

Un tour en gondole : si tu as envie de lâcher 80€ minimum pour faire une queue leu leu de gondoles sur les axes les plus prisés.

Perso, on a opté pour l’option Traghetto à 2€ qui nous a permis de monter sur une gondole, le temps de la traversée du Grand Canal d’une rive à l’autre.

Place San Marco Devant le café FlorianPalais des Doges ou Palazzo Ducale
Pont Rialto
Basilique St PierreLa Salute dans le fond

 

Mais Venise ce n’est pas que çà…

C’est aussi des heures de promenades à pied au gré de ses ruelles dignes de décor de film d’époque, dans ses 6 différents sestieri (quartiers), tomber sur des places où les Vénitiens se retrouvent et les enfants jouent.

Cannaregio, où nous logions :  nous étions bien contents de retrouver le calme et la douceur de ce sestiere pourtant très animé, après la folie des quartiers San Polo et San Marco.

Le long du Canal de Cannaregio, proche de notre hôtel.

Castello : pour son aspect industriel et où l’on a suivi (sans le faire exprès) des ouvriers vénitiens qui partaient travailler à l’Arsenal. C’est entre autre aussi ici qu’a lieu la Bienale de Venise qui commençait… la semaine suivant notre départ !

Tu le vois le faux arbre qui abrite la caméra qui nous guette parce que l’on n’a pas le droit d’être là…. ?!?

Dorsoduro et Santa Croce : là où la vie semble un peu plus « normale » que San Marco où s’enchaînent les boutiques de luxe.

Dorsodure | Castello

En s’éloignant au Nord de Venise…

J’ai adoré cette sublime journée de pluie-soleil…

 

Burano : notre véritable coup de coeur, petit village de marins aux bâtisses ultras colorées (pour que les marins retrouvent facilement leur maison « hic », après un voyage bien arrosé) et connu pour sa dentelle.

Si tu y vas avant ton mariage, tu y trouveras d’adorables robes de fillette d’honneur.

Et sa cousine Murano : célèbre pour sa fabrication de verre, c’est en quelque sorte la ville ouvrière de Venise (c’est comme çà que je l’ai perçue)  où les fours à verre y ont été délocalisés pour éviter que la belle Venise ne brûle.

 

Quoi faire ?

Outre le fameux promène-couil… euh tour en gondole… ?

Marcher sans se soucier de se perdre, car c’est çà Venise, et surtout au final on n’est jamais perdu !

Naviguer à bord d’un vaporetto  au milieu des locaux qui se rendent au travail, à l’hôpital, à l’école… (évite les lignes 1 et 2, tu verras un peu moins de touristes)

Prendre des selfies et notamment de son alliance ou sa bague de fiançailles sur les ponts… Bon çà, je crois qu’on est bon ! Il suffit de voir les #venise sur Instagram ahahhahaha !!!

Quoi manger et boire ?

Des spaghetti à l’encre de seiche à la Trattoria Bar Pontini.

Réussir à s’empiffrer des cichetti, puis des antipasti, puis d’un primi piatti de spaghetti, pour finir avec un secondi piatti encore plus copieux de fruits de mer ou de poisson. S’il te reste un peu de place : un tiramisu ? Chez Luca e Fred.

Boire un Spritz assis au bord d’un canal.

Grignoter des Misto Frito pris chez Acqua e Mais.

Manger une gelato (mince même pas une photo, pourtant on en a mangé ! )

Mes bonnes adresses :

Trattoria Bar Pontini
Cannaregio, 1268, 30121 Venezia VE, Italie
+39 041 714123

Ciccheteria venexiana da Luca e Fred
Cannaregio, 1518, 30121 Venezia VE, Italie
+39 041 716170

Acqua e Mais
Campiello dei Meloni, 1411-1412, 30125 Venezia VE, Italie
+39 041 296 0530

nb : Je peux aussi te donner une adresse où le Spritz donne mal au crâne… Mais çà je ne pense pas que çà t’intéresse !!

Quoi rapporter ?

Si t’es prêt(e) à te prendre un supplément bagage en soute Ryanair ou te la faire confisquer aux contrôle de sécurité : du Prosecco, du Bellini, du Limoncello*.

*l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

He, he, reste plus qu’à le prendre au Duty Free quand t’as passé les contrôles de sécurité à l’aéroport !

Nous on n’a pas tenté le diable, on a rapporté :

  • de la poudre de truffe qui parfumera tes affaires (sachet hermétique préconisé !!!) à t’en écœurer
  • des spaghetti noires à l’encre de seiche
  • des dragées de chocolat au limoncello (à défaut qu’en rapporter une bouteille ^_^)
  • une petite voiture Porsche (oh sacrilège ! une Porsche en Italie) pour mon ptit Boubou.
  • un petit bracelet en perles de verre de Murano pour ma Poupette.

Je ne t’ai pas mis la petite voiture, je crois que çà n’a pas trop d’intérêt… Hahaha ! 

Autres suggestions :

      • des masques de Venise (t’as la version importation à moins de 5€ mais relativement bien imité, ou les vrais faits mains à partir de 20€)

      • une robe d’époque pour le carnaval (mais désolée çà rentrait pas dans mon 40x20x25 cm…)
      • de la dentelle de Burano
      • ou plus original : ce n’est pas une blague, des bottes jetables utilisables au moment de l’Acqua Alta (quand les canaux débordent à certaines périodes de l’année)

Conclusion

Bon je crois qu’on a fait le tour de nos 4 jours et 3 nuits passés au sein de la Sérénissime….

Ce qu’on a aimé : la véritable Dolce Vita**, l’atmosphère unique qui se dégage de cette ville, la lumière, les vénitiens que j’ai trouvé très discrets, respectueux et soucieux de leurs aînés (qui sont, avouons le, assez nombreux à vivre à Venise).

** le fait de venir sans les enfants, y a peut être contribué ahahhahaha

J’ai été surprise par ce mode de vie « tout en bateau » : taxi-bateau, ambulance-bateau, pompier-bateau, camion poubelle-bateau…

Ce qu’on a moins aimé : les troupeaux de touristes qui te bousculent avec leur perches à selfie en l’air***, et gens qui essaient de gruger dans les files d’attente (on ne s’est pas gêné pour leur faire remarquer…)

*** bon j’avoue, elle est super pratique la perche à selfie, surtout pour prendre des photos sur les ponts… #Venise !

Pourquoi Venise serait LA destination de voyage de noces idéale ?

Parce ce que Venise est LA ville du romantisme par excellence !

Bref, c’est une destination que je te recommande vivement pour un séjour en amoureux et a fortiori pour ton voyage de noces relativement à prix modéré.

Alors tu pars ? Où çà ? Dis moi tout !

Avertissement bis : cet article n’est pas sponsorisé je ne gagne pas d’argent dessus, au contraire j’en perds ( frais d’hébergement du site…) 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.