#19 : Choisir le traiteur de son mariage ou comment devenir un professionnel de la négociation.

Choisir le traiteur de son mariage ou comment devenir un professionnel de la négociation… C’était un peu çà le challenge du mois de septembre qui a précédé notre mariage. Je te donne ici tous mes conseils basés sur ce que j’ai vécu.

 

Plutôt que de simplement te dire ce qu’on a choisi de manger lors de notre mariage (bon quand même pour les gourmand(e)s, et le plaisir des yeux je te mettrai après ce petit topo quelques photos de notre repas dégustation !!) , A moi de te Balancer quelques Conseils pour relever ce Défi Epineux du choix du traiteur.

Comme je te l’ai dit, organiser son mariage c’est quasiment un métier. Et concernant le sujet difficile du traiteur, il s’agit carrément de se transformer en négociateur hors pair !
Pour rappel, le traiteur est en général l’un des postes de dépenses les plus importants d’un mariage.
Du moins pour nous, çà l’était, car en gr(os)ands gourmands que nous sommes, nous ne voulions pas rogner cet aspect là pour notre mariage.

C’est ainsi qu’un mois après la demande en mariage, j’ai contacté près de 18 traiteurs pour des demandes de devis et d’info diverses.

Pour information, notre réception est composée de :

  • un cocktail déjeunatoire pour le samedi midi
  • un goûter/vin d’honneur vers 17h
  • du dîner du soir vers 20h
  • du brunch du lendemain.

Autant dire que pour les traiteurs c’était tout bénef de nous avoir comme client et c’est ainsi que nous avons joué sur cet aspect pour NÉGOCIER !!!

Quand choisir le traiteur ?

Pour notre mariage en juin, nous nous sommes décidés en septembre soit 9 mois avant. Mais nous avions commencé nos recherche quasiment dès le début de nos préparatifs. Ça laisse le temps idéal de tout régler aussi bien financièrement que dans les petits détails de la réception. Bien entendu, si tu as moins de temps que çà, tu peux très bien le faire à J-2 mois. Mais comme pour la salle, tu risques d’être limitée par la disponibilité des prestataires.

Règle n°1 : savoir ce qu’on veut.

Aies une idée précise de ce que tu veux pour ta jolie fête : repas gastro, simple mais copieux ? froid, chaud ? buffet, servi à table ? Si possible, le mieux c’est d’avoir en tête le déroulé de ta réception (à quelle heure commencerait le VDH, le dîner… voire le contenu : du bœuf, du veau, du végétarien ? )
çà permet d’obtenir des devis affinés au plus juste de la réalité. Mais bon comme tu auras anticipé l’organisation de ton mariage, cela ne posera pas de problème !! Tout çà de toute manière, doit faire l’objet d’une discussion avec Monsieur… Et s’il répond « c’est comme tu veux », qu’il ne vienne pas se plaindre si tu choisis du canard alors qu’il en a horreur.

Si tu ne sais pas clairement ou du moins un minimum ce que tu veux, tu risques de tomber sur le traiteur qui va te vendre sa ballottine de volaille toute moche alors que tu détestes çà… (çà sent le vécu)

traiteur mariage foie gras

La femme enceinte que j’étais au moment des préparatifs, voulait du foie gras à tout prix !

Règle n°2 : Annonce ton budget.

Pose d’entrée ton budget max pour ne pas faire croire aux prestataires que c’est « open budget ».

J’ai pu l’expérimenter : une différence de 3000 euros pour quasi la même prestation entre un traiteur à qui j’avais annoncé la couleur, et l’autre à qui je n’avais rien dit – et qui a dû se dire « let’s gooooo, carte blanche ! »

Regle n°3 : Viser large.

Sur pas moins de 18 traiteurs contactés (je suis dingue ou je suis dingue ?) nous n’avons pré-sélectionné que ceux qui ont bien voulu faire l’effort de nous faire un devis sans avoir à les rencontrer. Parce que non, je n’avais pas le temps d’aller voir 18 prestataires malgré nos 15 mois de préparatifs devant nous…

Règle n°4 : L’entonnoir

éliminer les prestataires hors jeu au fur et à mesure des échanges, et constituer une short-list de ceux que tu comptes rencontrer et afin de ne déguster qu’auprès de tes préférés (voire que celui que tu auras choisi, comme nous l’avons fait)

Les aventuriers de la tribu ont décidé de vous éliminer et leur sentence est irrévocable !

Ben oui, le mariage c’est un peu l’aventure…

Règle n°5 : Comparer

comparer sur la même base (nombre d’invités, contenu des repas, prestations complémentaires comme le mobilier, la vaisselle etc) Tu verras que les devis que tu recevras sont quasiment impossibles à comparer tels quels car malgré tous les éléments précis que tu donneras, les traiteurs n’en font qu’à leur tête pour te présenter leurs tarifs.
ex : l’un te fera un devis sur la base de 100 adultes, alors que l’autre sur 90 adultes car il aura estimé le nombre de désistements, un autre te fera un global sur le service et les nappes de table (WTF comment je calcule çà moi après ???) l’un te mettra les options de boissons et l’autre pas…
A toi de recalculer sur les mêmes bases.

Je te promets, analyser tous ces devis ont confirmé que je détestais calculer…

Règle n° 6 : Négocier.

… Et faire comprendre à tes interlocuteurs que tu fais jouer la concurrence et qu’en bonne bridezilla (et/ou groomzilla) tu commences à connaitre les prix du marché.

Ce qui donne pour notre cas, je vais les nommer A, B, C, Cbis, D et E (pour ne pas leur faire de mauvaise publicité, je les ai anonymisés…)
mais vu le nombre de prestataires contactés, j’aurais pu te faire presque tout l’alphabet. Nous les avons tous rencontrés sauf A et E.

Profil type de A : celui « A côté de la plaque »

en voilà un à qui nous avions fait l’erreur de ne PAS indiquer notre budget. Et qui a donc cru, que compte tenu de notre déroulé de réception souhaité, nous avions gagné au loto : un cocktail déjeunatoire à 35 pièces, alors que nous n’en demandions pas tant, encore un cocktail apéro immédiatement après le vin d’honneur et avant le diner (qu’on n’a pas demandé non plus !) et qui oublie notre brunch du lendemain… Bref Adios, A côté de la plaque….

Profil type de B : « Bon, beau et pas beauf ! »

Il faisait partie des réputés plus chers mais pour ne pas partir sur des a priori, nous lui avons quand même demandé un devis. Et nous avions Bien fait ! Professionnel à l’écoute, des Belles photos à nous montrer sur écran pour Bien nous donner envie, Bons ajustements par rapport à nos demandes et surtout qui a réussi, contre toute attente, à se rapprocher de notre Budget…. Bref tout Benef, le B !!

Profil type de C :  » Commencement ok et finalement Crotte ! »

çà avait bien Commencé avec lui, à l’écoute sur nos différentes demandes, notre 1er Coup de coeur.
Et en Creusant un peu (sur des précisions de prix, d’heures supplémentaires etc) , notamment lors d’une demande de devis final, il s’est Complètement loupé !

Profil type de C bis « Cours toujours après le devis »

Malgré une rencontre de 2h avec la responsable, nous attendons toujours sa proposition finale.

Profil type de D :

celui qui se prend pour le « Dieu de tous les traiteurs mais qui n’exauce aucune de tes prières »
…. sous prétexte qu’il est le concurrent direct de E….
Traiteur qui n’écoute pas tes Demandes et qui veut simplement te vendre ses formules toutes faites. Du coup : Dehors le D !

Profil type de E: celui qui « Exagère »

Nous avions probablement visé trop haut de gamme en le sollicitant : prix Exhorbitants, repas probablement terriblement bons mais… Hors de notre budget donc Ecarté.

And the winner is… B !

Bon Bah c’est Ballot pour les autres, mais après 5 mois de tractations – pour rappel, on avait commencé nos recherches à peine 1 mois après la demande – , nous espérons avoir fait le le Bon choix 😉
Nous lui avons donc laissé notre chèque d’acompte en Bois (non je plaisante hihihi) après s’être Blindé la panse lors d’un déjeuner de dégustation.

Pour terminer, quelques clichés.

Après l’effort de mon groomzilla entrain de négocier sec :

Ptit Lu entrain de négocier avec notre traiteur

Ptit Lu entrain de négocier avec notre traiteur

Le réconfort de notre dégustation chez B…. C’était trop BON !!! Et le jour J… N’en parlons pas encore mais c’était le top.

 

dégustation traiteur mariage

Ptit Lu : « T’es sûre de pouvoir manger tout çà ? »

dégustation traiteur mariage

Rosemat : « t’inquiète, je gère…. »

Et toi ? Où en es tu dans ton choix de traiteur ? C’est prise de tête hein ? As-tu mis 4 plombes comme nous pour choisir ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.