#6 : Les grandes lignes de notre mariage ou comment tout a démarré en un quart de tour

Aussitôt la demande faite, comme toute « Bride-To-Be » normalement (ou anormalement, cela dépend où l’on se place !) constituée, j’ai ou plutôt nous avons démarré nos préparatifs au quart de tour.

Pour tout te dire, dans la semaine qui a suivi la demande, nous avions déjà :
– réservé notre lieu
– choisis notre date
– prospecter des traiteurs, avions un DJ en vue
– vaguement évoquer le budget (la question qui tue, j’en parlerai dans un autre article)
– et fixer les grandes lignes de notre mariage….

Tout cela avec l’agréable surprise de voir mon fiancé hyper impliqué !!!
La preuve => Monsieur qui fabrique des piquets de lanterne à la mano :

 

En même temps, je dirais « fastoche quand on a anticipé son éventuel mariage depuis des mois, voire des années « …..

En gros çà donne :
– un mariage d’environ 120 personnes dont une trentaine d’enfants : c’est cela quand on se marie à 30 ans passés !
– dans un magnifique domaine à la campagne, comprenant l’hébergement sur place en Normandie à 2h de Paris.
autofinancé : nous payons tout nous même.
– la date en juin 2015 fut déterminée par la disponibilité de notre salle (classique !)
– qui se déroulera sur 2 jours : car autant dépenser pour le maximum de temps passé avec nos proches.
– une cérémonie civile à Paris et une cérémonie d’engagement en Normandie dans la même journée
– un cocktail déjeunatoire pour aider les invités à tenir le choc de la journée
– un goûter d’honneur
– une grosse fiesta/diner le samedi soir
– un brunch le lendemain
– 18 traiteurs contactés pour des devis
(bref on va passer notre week end à bouffer….)
Vous allez me dire « et la robe dans tout çà alors ? « 
Comme je vous l’ai dit dans ma présentation, je suis en mode « gros bidon »  (= je suis enceinte) pendant ces préparatifs, bien qu’au début de ceux-ci (en mars 2014) je ne le suis pas encore réellement. La question est donc reportée à décembre 2014/janvier 2015 (après un subtil calcul et estimation de ma morphologie et de mon poids à J-7 mois du mariage) lorsque mon corps me le permettra (je l’espère !) à nouveau !!
Ceci dit, j’ai quand même tenté : cf un prochain article « mes 1ers essayages laborieux de robe de mariée, ou pourquoi ne pas faire d’essayage à 3 mois de grossesse ? »

Voilà pour les grandes lignes !

Et toi ? Comment ont commencé tes préparatifs ? As tu embrayé sur le mode « bridezilla » ? En solo ou as-tu réussi à transformer ton homme en groomzilla ?

Laisser un commentaire