#10 : Astuces budget quand on veut un mariage cheap mais pas kitsch….

Si tu as l’habitude traîner sur les wedblogs, tu trouveras déjà des tas d’astuce budget pour rendre ton mariage le moins cher possible (même si au final çà coûte toujours cher !)

J’adore fureter les bons plans, je vais donc partir de ma propre expérience :
1) compare tout tout tout : ce qui peut paraître le moins cher ne l’est pas forcément.
c’est comme pour tes courses de tous les jours au supermarché, regarde les prix au kg (et non au global) des bonbons de ton candy bar, du prix au mètre de dentelle pour tes nœuds de serviette, calcule le prix de revient de tes pompon papier de soie….

2) prospecte au plus large et prends ton temps (pas trop non plus) pour choisir tes prestataires
çà prend du temps (mais vu que comme moi, tu auras anticipé tes préparatifs ^_^) mais il vaut mieux avoir le plus grand panel de choix possibles
La preuve : J’ai par exemple prospecté près de 18 traiteurs. Avant cela j’avais bien entendu déjà fait mon tri pour ne pas rogner sur la qualité (no way à ceux qui ne font que des marquises en charcuterie ou des paellas géantes => car ce n’est pas ce que nous voulions pour notre mariage…. mais tu as le droit d’aimer les paellas géantes hein !!!)

Et chéri a pas mal négocié aussi :

10_negociation

3) Annonce ton budget à tes prestataires. Ne pas faire comme on l’a fait au début, de ne PAS annoncer de budget, ce qui fait que le prestataire croit que c’est « open budget » !

4) Ebay sera ton ami : si tu n’as pas peur de l’internet (normalement non, si tu es ici à lire cet article)
sache que tout (ou presque) ce que tu trouveras en solderie ou même en boutique spécialisée « fête » est « made in china ». Alors autant acheter à la source, directement en Chine sur des sites comme Ebay.
La preuve : du ruban/dentelle/perles achetés à moins d’un euros sur le fameux site d’enchère.

5) A contrario, faire attention en commandant sur Internet, ce n’est pas toujours moins cher notamment à cause des frais de port (cf conseil n°1). Et c’est donc pas mal aussi de faire confiance en tes commerçants locaux.

6) Sois imaginative : des fleurs ramassées dans les champs.
La preuve : on a par exemple trouvé une plante sauvage qui ressemble au gypsophile (que tu achètes chez le fleuriste) au lieu de faire une full commande chez le fleuriste qui va te facturer tout çà au prix « mariage ». Restera juste à lui commander les roses couleur « rose poudre » que tu ne pourras tout de même pas piquer dans les massifs du jardin de la Mairie !! (même si on y a pensé très très fort !!)

10_fleurs

6 bis) sois imaginative bis : la recup deviendra ta 2e passion (après le mariage of course)
La preuve : des pots en verre de sauce bolognaise feront de très beaux vases une fois agrémentés d’une dentelle ou d’une ficelle de rafia.

10_recup

7) Sois creative : attention le DIY ne permet pas forcément de faire des économies. Parfois les solutions toutes faites reviennent moins cher. Fais tes petits calculs avant de te lancer dans tes 100 faire part maison. Sauf si vraiment çà te fait plaisir de les fabriquer….

8) Sois maline : au lieu de faire un ballotin de 10 dragées classiques amande à 21€/kg, mets uniquement quelques dragées amande (si vraiment tu veux garder le côté tradi dragée) complétées de bonbons moins chers comme des berlingots.

9) c’est un conseil relayé par de nombreux articles et je dirais le plus important : fixe tes priorités, tu seras obligée si ton budget est restreint, de faire des « coupes » dans tes dépenses.
La preuve : pour ma part, certes mon traiteur et mon domaine seront chers parce qu’on a choisi de faire la totale « fête gastronomique le samedi + brunch du lendemain avec hebergement d’une partie des invités », mais à côté de cela, je n’aurais pas de voiture d’époque, je ne prends pas de coiffeur ni d’esthéticienne qui me feraient un « forfait mariage », ma robe ne me coutera pas un bras (mais juste 2 ou 3 doigts !), nous avons limité notre nombre d’invités aux gens qu’on a réellement envie de voir (pas d’invitations pour faire plaisir aux parents par ex…. ) etc etc

La preuve bis : probablement certaines d’entre vous dépenseront beaucoup pour THE robe. Pour moi, suite à ma déconvenue, la robe de mariée est devenue » presque » secondaire, c’est ainsi que j’ai fait le choix d’une robe à moins de 500 euros sans lésiner sur sa beauté :

10_ma_robe_de_mariee_pas_cherema robe à moins de 500 euros ^_^

10) trouve un moyen de te faire de l’argent en plus de ton vrai boulot :
ex
: un vide grenier.
De toute manière, il va falloir que tu fasses de la place pour stocker tes 10m² de bricolage diy. Autant vider ta cave et vendre tout ce qui t’es inutile.
La preuve : Nous avons gagné 300€ en participant à une foire à tout et libéré par la même occasion 8m² d’espace à la maison.

10_foire2

mon vide-grenier à 9 mois de grossesse… à J-9 mois du mariage !

ex 2 : les sites de cashback

Inscris toi sur un site de cashback afin que tes achats sur internet te rapportent un peu d’argent.

Je t’explique çà en détail dans un prochain article…

11) le conseil qui n’en est pas vraiment un : aller faire du shopping aux Etats Unis….

Bon avec le prix du billet, c’est pire que les frais de port (cf conseil n°4) çà peut revenir cher (!!)

Plus sérieusement, si tu as l’occasion de t’y rendre, faire son shopping mode là bas, çà peut vraiment valoir le coup !!
La preuve : les chaussures en cuir de monsieur achetées à 60€ à New York (qui auraient valu 150€ ici en France)
cf. un prochain article « American Inspiration à travers les blogs… ou carrément sur place? »

10_chaussures_nyc

Note pour plus tard : chéri me tuerait s’il savait que ses mollets blancs traînaient sur mon blog…. oups !

 

 

Et toi comment procèdes-tu pour faire des petites économies ? Arrives tu à faire des compromis ?

Laisser un commentaire